Déroulement d’une séance d’étiopathie

La médecine classique telle qu’on la connait depuis toujours n’est pas toujours la meilleure solution à adopter dans certains cas. Avec le développement de toutes les méthodes curatives alternatives, plus naturelles, actuellement, il est plus facile de trouver un moyen complémentaire de se soigner. L’étiopathie est l’un d’entre eux. Ce n’est pas une méthode encore très connue, surtout qu’elle est assez récente, et pourtant de nombreux patients ont déjà trouvé leur salut grâce à celle-ci. Comment se déroule une séance d’étiopathie ? Voyons de plus près tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Etiopathie ?

Il est intéressant de revenir sur la définition de l’étiopathie avant de savoir comment une séance se déroule. Il arrive souvent qu’on confonde cette méthode avec l’ostéopathie en effet. Bien qu’elles soient assez proches, ce n’est cependant pas la même chose à bien des niveaux. Qu’est-ce que l’étiopathie dans ce cas ? L’étiopathie est ce que l’on pourrait qualifier de médecine douce certes, mais thérapie manuelle est le terme le plus adéquat. En effet, le traitement étiopathie ne comprend ni médicaments ni appareils. Le thérapeute ne fait usage que de ses deux mains pour soulager son patient de toutes les douleurs qui peuvent le tenailler !

L’étiopathie se base sur un principe simple. Le corps humain est un ensemble de plusieurs mécanismes qui sont interdépendants. Chacun des systèmes qui forment le corps peut ainsi tomber en panne à un moment ou à un autre. Cette panne peut ensuite entraîner le dysfonctionnement des autres mécanismes, raison pour laquelle il faut la traiter au plus vite. L’étiopathie prône l’origine du mal au niveau du corps pour traiter ensuite cette dernière afin de soulager par la même occasion tous les symptômes qui vont avec.

Déroulement de l’étiopathie

Comment se déroule une séance d’étiopathie ? Une séance d’étiopathie ne peut se faire en une seule fois. Vous devrez vous rendre au moins trois fois chez l’étiopathe avant d’espérer en tirer des résultats. Si vous êtes situé à Paris, Marc Boscheron, étiopathe à Paris 3eme, pourra vous accueillir. En plus d’être étiopathe, il est aussi enseignant en école d’étiopathie. Généralement, on compte trois étapes importantes dans le déroulement d’un traitement étiopathique. La première phase est celle que l’on appelle l’anamnèse, c’est sans doute la plus importante de toutes. Durant cette étape, l’étiopathe va poser une série de questions à son patient, cela va permettre avant tout de déterminer la raison de la venue du patient chez lui. Après, cela va aussi servir à déterminer les antécédents médicaux, le parcours de santé et autres informations importantes à connaître sur le malade.

Après cela, l’étiopathe demande généralement de réaliser plusieurs examens médicaux complémentaires. Une fois que ces derniers sont faits, il peut enfin dresser son diagnostic sur la personne auscultée. C’est un point crucial dans le traitement étiopathique car il va permettre de mettre au point le traitement idéal à appliquer sur le patient. Les examens et le diagnostic sont aussi importants pour décider du fait que la maladie en question peut être traitée avec l’étiopathie ou nécessite un spécialiste. Une fois le diagnostic dressé, l’étiopathe demandera à son patient de passer à la dernière étape, le traitement à proprement dit. Un étiopathe soigne ses malades avec des massages et des palpations douces appliqués à des endroits stratégiques, relatifs au mal à traiter. Le malade peut avoir besoin de revenir une ou deux autres fois pour un nouveau traitement mais, cela dépendra des cas.

Leave a Comment: